Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 perhaps, perhaps, perhaps. (uc)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lux Woodman

avatar

Nombre de messages : 2
VIP : 0
© Avatar : misery angel.
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 26
Nationalité : britannique.
Pêché Capital : l'orgueil.
Musique : blue masses - tommy guerrero

MessageSujet: perhaps, perhaps, perhaps. (uc)   Mer 6 Mai - 18:02



    « J'ai toujours voulu vivre dans un igloo... »

    Trois coups (
    toc, toc, toc).

    « On pourrait s'enfuir en Alaska ? »

    Rideau.

    « Tu as déjà vu un rayon vert ? »

    LUMIERE.



    « LUX ! »
    Elle ouvrit les yeux avec difficulté. Ses paupières semblaient douées d'une volonté propre, se refermaient sans cesse sur ses pupilles. Elle marmonna quelques paroles sans suite. Eut un hoquet. On la secouait par les épaules.
    Elle contracta les muscles de son visage, parvint à se sortir de la torpeur du sommeil.
    « Lux. »
    Elle s'éveilla sur sa propre image. Penchée sur elle, une belle fille blonde aux grands iris bleus. C'était Alice, au pays des merveilles, ou bien...
    « Tu vas être en retard. »
    L'apparition se détacha d'elle pour aller fouiller dans un coin. Lux s'assit dans son lit, secoua ses cheveux et ses membres engourdis. Jeta un œil par la fenêtre ouverte, sourit doucement. Ciel opaque et clair. Il était dix heures.

    Céder à la tentation, ce n'est pas pécher, c'est vivre. Une fois dehors, Lux Woodman s'alluma une cigarette. Elle imaginait des déferlantes de fumée sortir sans fin de sa bouche – en fait, elle aurait aimé être une sorte de créature mystique vivant à la surface d'un étang sombre, les lèvres perpétuellement entrouvertes sur un flux de vapeur d'eau – et elle n'avait déjà plus conscience de l'endroit où elle était censée se rendre. Les rues du quartier résidentiel paraissaient désertes (du moins vides de tout intérêt : autant dire désertes), et seul le soleil traversait paisiblement les feuillages étonnamment verts. Une sorte de quiétude lourde s'était abattue sur les environs, un peu à la manière d'une chape de plomb qui, au lieu de s'étendre lourdement, flotterait quelques mètres au-dessus du béton chaud de Lincoln Street.
    « Woodman. »
    Lux n'avait pas remarqué que la grande brune sur le trottoir d'en face venait vers elle. Elle leva des yeux paresseux et surpris.
    « Carter, salut.
    –– Tu es tombée du lit ?
    –– On dirait.
    (Lux tira une bouffée de tabac, sourit de toutes ses petites dents.) Il se pourrait que la lumière du jour ne me désintègre pas, finalement.
    –– Ce serait dommage, en effet. Surtout pendant les vacances de Pâques. Et alors, ce pensionnat ?
    –– On repart demain.
    –– Hmmmm.
    –– Je me trompe ou tu es jalouse ?
    –– Jalouse de quoi, Woodman ?
    –– Peu importe. Il faut que j'y aille, je suis pressée je crois.
    –– Salut.
    –– Salut. »

    Lux sourit à nouveau tout en s'éloignant. Il était évident que Georgie Carter mourait d'envie de savoir ce qu'était ce pensionnat où les sœurs Woodman passaient l'essentiel de l'année. Dans l'esprit des gens, cet élément contribuait à la nébuleuse mal définie qui entourait les cinq adolescentes. Le pensionnat. Sans doute la recette de leur succès.
    Lux se montrait assez détachée quand il s'agissait de la quasi légende qui les entourait, ses sœurs et elle. Cela faisait partie de son image, d'être à la fois amusée et évaporée, distante et fascinante, – fascinante car distante, – et elle feignait plus ou moins d'occulter l'intérêt dont elle faisait l'objet. Non qu'elle n'aimât pas cela. Lux Woodman était du genre assez vaniteuse, bien qu'elle n'en fît pas vraiment étalage auprès des autres et qu'elle n'en fût elle-même que vaguement consciente ; et, dans tous les cas, pas dans le sens où on entend souvent vaniteux, c'est-à-dire un sens plutôt méprisant, plutôt hautain et plutôt je-sais-tout. Lux s'aimait au moins autant qu'elle aimait ses soeurs (ce qui n'était pas peu dire), mais elle était aussi très capable d'aimer les autres ; même si, le plus souvent, elle se contentait de les prendre en affection et de leur distribuer ses sourires énigmatiques.

    Quand Lux constata que ses pas l'avaient menée devant chez le Père Sellers, elle comprit que c'était là qu'elle était supposée se rendre. La demeure était grande et présentait bien ; par ailleurs, le contraire eût joué en la défaveur de ce brave type (qui fait confiance à un pasteur dont la baraque dégueulasse tombe en ruines ?). Même si Woodman n'en avait pas la moindre idée, il était désormais dix heures, seize minutes et vingt-sept secondes, heure anglaise, et c'est le moment précis que choisit un petit lapin clair pour se précipiter entre ses jambes. Elle le regarda courir dans un buisson, eut un petit sourire en coin, et murmura :
    « Tu t'es trompé de sœur, Simplet, Alice habite au vingt et un. »


    - en cours.


Dernière édition par Lux Woodman le Dim 10 Mai - 23:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Lux Woodman

avatar

Nombre de messages : 2
VIP : 0
© Avatar : misery angel.
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 26
Nationalité : britannique.
Pêché Capital : l'orgueil.
Musique : blue masses - tommy guerrero

MessageSujet: Re: perhaps, perhaps, perhaps. (uc)   Mer 6 Mai - 18:03

/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Invité
Invité



MessageSujet: Re: perhaps, perhaps, perhaps. (uc)   Mer 6 Mai - 18:16

    Bonjour & Bienvenue sur Faust
    {Ah ca y est une nouvelle Woodman =D}
    Bonne chance & bon courage pour la suite de ta fiche.

    Ce lessage pourra être déplacé si tu le souhaites =).
Revenir en haut Aller en bas
Alice D. Woodman

R a v e n c l a w ' s . Prefect

avatar

Nombre de messages : 301
VIP : 7
© Avatar : .
Date d'inscription : 09/12/2008
Age : 26
Nationalité : britannique
Pêché Capital : envie
Musique : Playground Love - Air.

More of me.
Patronus:
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: perhaps, perhaps, perhaps. (uc)   Dim 17 Mai - 20:29

  • Des nouvelles ?
    (à croire que mes soeurs sont maudites T_T)

_________________




    « If I had a world of my own, everything would be nonsense. Nothing would be what it is because everything would be what it isn't. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: perhaps, perhaps, perhaps. (uc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
perhaps, perhaps, perhaps. (uc)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Nice to meet you... or not!-
Sauter vers: