Hogwarts :: La Malédiction de Faust.
FERMETURE DU FORUM !

Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé, et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

FERMETURE DU FORUM !
Hogwartiens, Hogwartiennes ^^

Après réflexion, nous avons décidé de fermer le forum. Après tout, ce dernier a eu une belle vie jusqu'ici
et nous vous remercions d'ailleurs tous pour votre présence et votre bonne humeur qui a pu le faire vivre jusqu'ici.

Merci encore.
Les administrateurs.

P.S : Pour les membres nostalgiques qui désireraient garder contact, sachez que le forum ne sera pas supprimé,
et qu'un forum pour parler de tout et de rien a été créé par Vedel & Tancrède : bittersweet . parenthesis

Partagez | 
 

 ~ L i n k s . . .

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 15:29

Lyssandre River Carroll



All her signals are getting lost in the ether
She's a landslide with a city beneath her
So take a good look, so you'll never forget it
Take a deep breath, you know you’re gonna regret it

Si les choses marchent bien, et par là j’entends que tout fonctionne alors selon mon désir, vous ne réaliserez jamais l’ampleur de mon orgueil, la place que celui ci occupe dans ma vie. Car l’orgueil devient art, lorsqu’il bien maîtrisé, et utilisé à de bonnes fins. Je n’ai jamais considéré l’orgueil comme un défaut ; il me force à me surpasser, à toujours être la meilleure -ce qui, soyons clairs, est ridicule quand il s’agit de faire bonne figure et de se pavaner devant les autres ; or, je me plais à croire que mon cas est différent. Quand j’entre en compétition, c’est bien souvent avec moi-même ; en effet, à quoi pourrait-il bien me servir de me mesurer aux autres ? Cela ne refléterait en rien le niveau de mon intellect. Je suis la seule à pouvoir m’évaluer, me juger, toute comparaison est vaine, et inutile. Je me fiche royalement de votre avis, sauf peut-être si j’en viens à vous estimer, ce qui, soyons honnêtes, reste possible, bien que peu probable. Vous aurez donc compris que les efforts que je fais n’ont rien à voir avec vous ; c’est pour ma propre petite (petite est ici utilisé en tant que qualificatif affectueux évidemment) personne que je les fais. Je suis cependant loin d’être une sainte, et les regards pleins d’admiration sincère me flattent –certainement plus que n’importe quel discours dégoulinant d’obséquiosités et de flagornerie- mais ce ne sont pas eux qui me motivent.

Ce que j'affectionne par dessus tout, c’est ce sentiment de supériorité qui m’enivre quand je réalise que ma perfection supputée est réelle et bien tangible ; on dit qu’au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, alors, je vous l’avoue en confidence, il m’arrive de me complaire dans le royaume des aveugles, profitant de l’œil qui est encore le mien. M’entourer d’imbéciles pour flatter mon ego ne m’est pas coutumier, mais quand je suis d’humeur maussade il n’y a rien de plus revitalisant.

Une chose à savoir à mon sujet, je ne suis ni snob, ni vaniteuse, ni prétentieuse ; la confusion est vite faite, et je préfère préciser. Curieuse de nature (je fais d’ailleurs preuve d’un grand self-contrôle à ce niveau ; en effet, un intérêt trop marqué dirigé vers un même individu nuirait à… ma réputation disons, enfin, cela est contre mon Code, voilà tout), j’aime m’entourer de personnages hétéroclites, car je sais d’expérience que beaucoup de ce que nous sommes nous est apporté par autrui, et que nos connaissances nous enrichissent continuellement, consciemment ou pas. J’ignore s’il me reste beaucoup de choses à apprendre à ce niveau là, mais je me maintiens au courant, et continue d’exploiter le filon. Après tout, tout évolue si vite de nos jours.

Une dernière chose à savoir, et je vous laisse tranquille. Je suis terriblement rancunière. Pas vraiment par principe ; pas le moins du monde susceptible (vos éventuelles piques ricochant indubitablement sur ma carapace et n’entraînant pas plus de conséquences qu’un coup d’épée dans l’eau), je prends pourtant beaucoup de plaisir à échafauder des plans de revanche, afin de punir les ô combien stupides créatures qui ont osé s’en prendre à ma chère et vénérée personne.

Un dernier détail, avant de tenir ma promesse, qui pourra s’avérer utile bien que moins digne d’intérêt ; si, en France, on m’appelait systématiquement Lyssandre, ce n’est pas le cas en Angleterre. Peu familiers avec les « r » à la française, les britanniques, quand ils ne font pas naturellement l’erreur, préfère me désigner sous le nom de Lyssander, dont la prononciation leur est plus aisée.


Le Code de Lyssandre

# Ne jamais aller vers autres, attendre qu’ils viennent à toi. Se faire désirer ; ne jamais imposer sa présence, qui pourrait ne pas être souhaitée (il y a des fous partout).
# Ne pas être mauvaise perdante ; si la défaite te frustre, feint d’admirer le vainqueur, mais débrouille toi par la suite pour lui faire comprendre, de la manière la plus subtile qui soit, que le duel était faussé, et le résultat erroné.
# Ne jamais se vanter, ce n’est pas digne de toi. S’arranger pour que l’on apprenne des choses flatteuses à ton égard, mais pas par ton biais.
# Entretenir le mystère ; ne jamais trop en dire, il n’y a, en effet, rien de mieux pour tuer l’intérêt que de tout dévoiler.
# Ne jamais s’énerver ; nous sommes si pitoyables lorsque nous laissons nos émotions nous trahir.
{En perpétuelle construction…}


Scenarii Pré-établis

# Lors d’un cours de potion,
nous nous sommes retrouvés en binôme par décision du professeur, alors que nous n’avions jamais échangé un mot auparavant. D’humeur irritable, j’ai laissé échapper un léger grognement rauque, tel un fauve que l’on chatouille trop longuement, en réponse à une taquinerie innocente de ta part. Pas le moins du monde alarmé, tu ne t’es pas déconcerté pour autant et, depuis, ce feulement venu d’on-ne-sait-où est devenu un sujet de raillerie, que tu n’as de cesse de me remémorer chaque fois que nous nous croisons dans les couloirs, que ce soit par le mime ou une imitation sonore.
# Je t’ai pris(e) en sympathie,
ta compagnie m’est rarement désagréable et j’apprécie ton discernement et l’aisance avec laquelle tu t’adresses et te révèles à moi. Je suis en quelque sorte ta confidente, je crois, et c’est un lien que je respecte grandement ; il ne me viendrait jamais à l’idée de trahir tes petits secrets ou de divulguer le fil de tes pensées à une personne extérieure. La tendance s’inverse rarement, car je ne suis pas vraiment douée pour me confier. Cependant si un jour j’ai réellement besoin de parler à quelqu’un, ce sera vers toi que je me dirigerai ; c’est assez significatif de la confiance que je place en toi, car mon ego m’empêche souvent de profiter de ce style de confort.
# Ta fougue me passionne,
tout comme l’intensité sincère de tes émotions et de tes sentiments exacerbés par un caractère parfois un peu soupe au laid. Nous ne sommes pas vraiment proches, mais j’apprécie ton contact, car il m’apporte une ardeur à laquelle je ne suis pas habituée.
# Tu es mon opposé(e).
Vivace, exubérant(e) et extraverti(e), ta personnalité contraste fortement avec la mienne, plus en réserve et en retenu, puisque je mets un point d’honneur à me montrer posée et placide en toutes circonstances. C’est ta verve qui m’a attirée en premier lieu, et depuis il est fréquent que nous déjeunons ou que nous nous attelons à la tâche de nos devoirs respectifs ensemble, bien que, il faut l’avouer, tu as la mauvaise habitude de me déconcentrer.
# Ma sœur d’arme ;
nous deux, c’est à la vie, à la mort. Nous accordons toutes deux une grande importance à ce lien solennel qui nous unit, et n’hésitons pas à en rajouter. Je me reconnais en toi comme tu te reconnais en moi ; nous sommes deux vipères qui dissimulent leurs vices au grand public, mais lorsque nous retrouvons face à face, nous laissons tomber les masques, taisant toute cette pudeur inutile. Comme moi, tu es rancunière, et si la vengeance est un plat qui se mange froid, il n’en demeure cependant pas moins notre mets favori. Quand il s’avère que personne ne n’a commit d’affront à notre égard, libre à nous d’en inventer ou de s’offusquer faussement d’un regard de travers, pourvu que nous puissions nous amuser ensuite.
# Avec toi, je suis comme un enfant émerveillé qui joue avec les antennes d’un escargot,
pour le plaisir malsain de les voir se rétracter. Je teste tes défenses, te taquine, mais jusque là rien de bien méchant. La plupart du temps, tu m’envoies balader, te vexe et te replie sur toi même, ce qui me pousse à continuer jusqu’à ce que tu me rendes la pareille.
# Mon ami(e) le (la) philosophe ;
j’avais pour habitude d’aller méditer à cet endroit précis, en fin de journée bien souvent, afin de profiter par la même occasion du coucher du soleil se reflétant sur le lac. Quelle déconvenue ce fut quand, un jour comme les autres, je réalisai que je n’étais as le seul à m’être entichée de ce petit coin tranquille… Ce fut une plus grande surprise encore de me rendre compte que ta présence ne m’était pas forcément dérangeante, et que, bien au contraire, nous pouvions avoir des pensées communes. Nous ne nous accordons pas sur tous les points, mais c’est toujours plaisant de débattre avec toi, car tu es suffisamment circonspect pour ne pas sortir de tes gonds dès qu’une idée te dépasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 15:34

{Post de Réserve}


Si les couleurs sont gênantes, n'hésitez pas à le préciser et j'irais modifier ça. Je rajouterai des idées de liens par la suite, et il ne s'agit ici que d'ébauches pouvant être modifiées ou complétées. Brefouille, je suis ouverte à tout type de lien, et ça ne me dérange pas de chercher d'autres idées même si je ne peux rien vous promettre quant à leur qualité. (x
Revenir en haut Aller en bas
Ruby E. Hawkins

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 23
VIP : 0
© Avatar : Baker Street
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil, mais la jalouse Colère prend parfois le dessus sur sa rivale...

More of me.
Patronus: Ecurueil roux
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 16:32

Moi, je veux ! Entre deux orgueilleuses =D
J'avoue être tentée par ce lien :

Citation :
# Ma sœur d’arme ;

nous deux, c’est à la vie, à la mort. Nous accordons toutes deux une
grande importance à ce lien solennel qui nous unit, et n’hésitons pas à
en rajouter. Je me reconnais en toi comme tu te reconnais en moi ; nous
sommes deux vipères qui dissimulent leurs vices au grand public, mais
lorsque nous retrouvons face à face, nous laissons tomber les masques,
taisant toute cette pudeur inutile. Comme moi, tu es rancunière, et si
la vengeance est un plat qui se mange froid, il n’en demeure cependant
pas moins notre mets favori. Quand il s’avère que personne ne n’a
commit d’affront à notre égard, libre à nous d’en inventer ou de
s’offusquer faussement d’un regard de travers, pourvu que nous
puissions nous amuser ensuite.

Ruby porte constamment un masque d'indifférence, de froideur, de distance et de secrets. Elle ne laisse personne l'entrevoir mais je pense que se serait bien d'avoir une personne avec qui enlever le masque (sinon, elle va vite devenir incontrôlable xD). Elle aime créer la confusion chez tous pour éviter qu'on ne s'approche trop d'elle. Elle a souvent l'apparence d'une peste pourrie gâtée - ce qui n'est pas le cas -. Le hic, c'est qu'elles ont un an de différence. Qu'en penses-tu ? Préfères-tu un autre lien ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 16:51

L'année d'écart ne me pose aucun problème, ç'aurait été plus problématique si la différence était de deux ou trois ans mais en l'occurence ce n'est pas bien gênant. Donc je dis OUI ♥ D'autant qu'elles ont l'air de se ressembler, même si Lyssandre ne donne pas l'impression d'avoir été pourrie gâtée, c'est mieux si elles ne sont pas des clones non plus. (x

Par contre, comment elles se seraient connues ? Par rapport à l'année d'écart, on pourrait dire que, lorsque Ruby est arrivée à Hogwarts, Lyssandre l'observait du coin de l'oeil, aurait suivi son évolution avec attention, et, intriguée, elle se serait arrangée pour rentrer en relation avec Ruby, de manière très progessive ; ou ça aurait pu commencer par une rivalité entre les deux jeunes filles, qui auraient finies par se ranger du même côté face à des ennemis communs, en se réalisant qu'elles avaient trop de points communs pour se haïr éternellement ?

Bon là, c'est sur le coup, je n'ai pas eu le temps de trop y réfléchir, mais je vais aller lire ta fiche et me creuser la tête pour trouver quelque chose de mieux que ça. >< Tu as des idées de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Ruby E. Hawkins

S l y t h e r i n

avatar

Nombre de messages : 23
VIP : 0
© Avatar : Baker Street
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 26
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : L'orgueil, mais la jalouse Colère prend parfois le dessus sur sa rivale...

More of me.
Patronus: Ecurueil roux
Orientation: Hétéro
Citations:

MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 17:13

En effet, il vaut mieux qu'il y ait plusieurs différences quand même =) C'est plus intéressant, en plus.

Pour la rencontre, j'avoue qu'un mixte des deux pourrait être intéressant. Lyssandre aurait pu remarquer Ruby alors qu'elle était fraichement nouvelle à Poudlard. Lors de la première approche de Lyssandre (voire peut-être la deuxième ou troisième, Ruby n'étant guère patiente avec autrui, sauf des cas d'exception), Ruby l'aurait envoyer paître pour une raison quelconque (surement trop émotive encore face à ses histoires familiales). Par la suite, elles se seraient haïs. L'année qui précéde la sixième année de Lyssandre, Ruby aurait pu venir l'aider lors d'une joute verbale contre des Gryffons ou tout simplement la prévenir qu'un professeur arrivait pour éviter qu'elle ne se fasse prendre (sorties nocturnes, fouilles dans le bureau du professeur, etc). Se serait la façon à Ruby de demander pardon et d'effacer le tout, elle est trop orgueilleuse pour demander pardon mais fera quelque chose en échange. Lyssandre aurait pû l'envoyer paître par la suite (ce qui n'est que le retour des choses) mais dès le lendemain matin, elle s'assit à côté d'elle au petit déjeuner et la conversation s'engage comme si elles se connaissaient. Au fur et à mesure de l'année, elles se rapprochent et s'aperçoivent qu'elles ont plus de choses en commun qu'elles ne le pensaient.

Ce mixte-ci pourrait marcher, quand penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 17 Mai - 17:45

Je dois t'avouer que je ne sais pas vraiment, Lyssandre n'étant pas du genre à s'imposer à qui que ce soit, c'est complètement contre sa doctrine, elle n'insiste jamais quand elle va vers quelqu'un et qu'elle sent que sa présence n'est pas souhaitée. Donc oui dans ce cas là, ça aurait été la première approche, et oulala effectivement, Lys n'appréciera vraiment pas de se faire envoyer paître ! xD Donc oui si en fait ça pourrait fonctionner. Le seul bémol, c'est que j'imagine mal comment elle pourra te pardonner un jour, ça va pas être aisé. (x Il faut aussi imaginer qu'au long des années suivant l'alteraction, Lyssandre aura sûrement cherché à se venger ou à faire des crasses à Ruby, et il sera étonnant qu'en quatre ans elle n'y soit pas parvenue. Par contre, ça peut être des vengeances dont Ruby ignore l'executeur, Lys étant très prudente à ce niveau là ; et elle ne lui avouera que bien plus tard qu'elle était à l'origine de tel ou tel désagrément... Donc ça, ça serait la première partie ; ensuite viendrait un moment où Ruby viendrait se mettre du côté de Lyssandre, à voir dans quelles circonstances (pas la joute verbale je pense, Lys détestant se faire "aider" surtout en public, et elle en voudrait plus à Ruby qu'autre chose après mais par contre une joute verbale qui se termine par un affrontement à mains nues/baguettes est plausible, à voir) Par fierté personnelle mal placée, Lyssandre aurait tenu à nier l'utilité de l'intervention de Ruby, par la suite, les compteurs seraient donc remis à zéro et elles n'évoqueraient plus ces incidents. Par la force des choses, elles seraient devenues copines, sans plus, et leur amitié aurait pris un nouveau tournant, lors de, par exemple une nuit blanche qu’elles auraient passé ensemble dans la salle commune, chacune de trouvant pas le sommeil pour des raisons qui lui sont propres, et elles se seraient retrouvées à discuter de manière plus profonde qu’habituellement ? Ou à faire des plans machiavéliques vis à vis de tel ou tel personnage qu’elles ne peuvent pas supporter ? (a)
Revenir en haut Aller en bas
July Stewart

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 117
VIP : 0
Pseudonyme : Asturiah
© Avatar : Fay
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Confrérie

More of me.
Patronus: Serpent
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Lun 1 Juin - 19:32


    La soeur d'arme me tentait vu notre péché respectif et ce jeu de masque et de grande garce que possède July.
    Mais après tout, celui-ci m'intéresse assez:

    # Mon ami(e) le (la) philosophe ;

    Un brin de philosophie, permettre à July de s'exprimer un peu comme elle aimerait le faire jour après jouir et mettre ses pensées en avant et non ses jeux de vengeances et de déstabilisations des membres d'Hogwarts peut-être sympathique.
    A voir si l'idée te tente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/h-u-f-f-l-e-p-u-f-f-f81/july-stewart-t1434.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Sam 6 Juin - 18:15

Hmm le soucis c'est qu'entre temps on me l'a demandé par mp ah je ne sais pas vraiment quoi répondre. Mais un lien s'impose ! ♥ Ce que je te propose, c'est que je lise ta fiche, et après ça, je t'envoie un mp pour te proposer des ébauches de scénarios ?
Revenir en haut Aller en bas
July Stewart

H u f f l e p u f f

avatar

Nombre de messages : 117
VIP : 0
Pseudonyme : Asturiah
© Avatar : Fay
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 25
Nationalité : Anglaise
Pêché Capital : Orgueil
Groupe : Confrérie

More of me.
Patronus: Serpent
Orientation: ...
Citations:

MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   Dim 7 Juin - 2:26

Sans problème Lys.
Il n'y a pas de raison que nous ne trouvions aucun lien! Avec une imagination et un brin de sadisme débordant, comment ne pas y parvenir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hogwarts.jdrforum.com/h-u-f-f-l-e-p-u-f-f-f81/july-stewart-t1434.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ L i n k s . . .   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ L i n k s . . .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts :: La Malédiction de Faust. :: The beginning. :: Change your mind, right now. :: Weave links, for your survival. :: S l y t h e r i n-
Sauter vers: